ARNHEM LAND, BALADE EN TERRE ABORIGENE

C'est la terre des Yolngu, l'un des plus grands groupes aborigènes et l'un des rares à avoir préservé une partie de sa culture millénaire, comme en témoigne le Garma Festival qui s'y déroule chaque année en août. Au programme : chants et danses traditionnels au rythme des didgeridoos.

Sans doute l'un des derniers lieux préservés de la planète, Arnhem Land est l’une des destinations les plus spectaculaires de la région du Top End. 
Cette région protégée, couverte de forêts, savanes et marécages, où résident seulement quelques familles et communautés aborigènes  est située à l’Est du parc national de Kakadu.

Ses paysages, magnifiques et diversifiés, comportent les côtes abruptes du littoral, des îles perdues, d’imposants escarpements, d'immenses plateaux de savane et des plaines inondées peuplées d'oiseaux et de buffles sauvages, une forêt tropicale verdoyante et des rivières grouillant de poissons - et de  crocos!

Tout est là pour entretenir la magie et le mystère de ce territoire du bout du monde, qui semble toujours vibrer au rythme du Dreamtime. 

Un permis est nécessaire pour visiter Arnhem Land, délivré par les autorités locales (Land Councils) ou intégré dans les excursions organisées par les voyagistes.